Home Survie de l’enfant

Survie de l’enfant

En 2020, la population du Bénin est estimée à 12.240.650 habitants dont 51,2% de femmes. Les enfants de moins de 05 ans constituent 17% de la population totale. Un enfant sur 10 meurt avant le cinquième anniversaire (96%0). Toujours selon l’EDS V, plus de la moitié des femmes (51 %) n’ont aucun niveau d’instruction. L’eau non potable, ainsi que les mauvaises conditions sanitaires et d’hygiène sont les principales causes de cas de maladies diarrhéiques, ce qui provoque plus xxx de décès, principalement chez les enfants de moins de 5 ans. L’eau potable contaminée est également une source importante de l’hépatite, la typhoïde et les infections opportunistes qui attaquent les jeunes. Par ailleurs, la diarrhée augmente le fardeau des personnes apportant des soins aux enfants aussi bien à la maison que dans les cliniques.

Au Bénin, la tranche d’âge de 0 à 5 ans constitue un groupe de population particulièrement vulnerable avec une mortalité élevée. D’après l’EDSB V (2017-2018), 10 % des enfants de moins de 5 ans ont eu, au moins, un épisode de diarrhée au cours des 2 semaines ayant précédé l’interview. Par ailleurs, Selon les données statistiques, en milieu rural, 69% des ménages contre 34% en milieu urbain ne disposent pas de toilettes, ouvrant la voie à la défécation à l’air libre. Mieux, 74% des ménages jettent les ordures dans la nature, et seulement 55% disposent d’un endroit pour se laver les mains (EDS 2018). Pour contribuer à la réduction du taux de morbidité et de mortalité chez les enfants de moins de 5ans, l’ABMS poursuit le renforcement de ses activités dans les domaines de la prévention/traitement des maladies et diarrhéiques et de la lutte contre le paludisme.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE