ABMS DJOUGOU devient ABMS PARAKOU...

ABMS primée comme Ambassadeur d’impact dans le cadre du projet #Bankthe youth de UNDCF

panel
DALYS 2018 235247 A EVITER
panel
DALYS DEJA EVITES 70034
04 décembre 2016

Performances de la Ligne Verte en 2016

L’Association Béninoise pour le Marketing Social et la Communication pour la Santé (ABMS) et quelques partenaires opérationnels apprécient.

          Passer à la loupe les résultats quantitatifs et qualitatifs de la Ligne Verte (7344) pour l’année 2016 et fixer de nouveaux objectifs pour 2017, tel est en substance l’essentiel de la rencontre organisée par l’ABMS et qui a réuni les téléconseillers, les Responsables de l’ABMS, le Directeur de la Maison du Soleil, le Représentant du Directeur Exécutif de CIPCRE et d’autres partenaires, le 24 novembre 2016 au Bénin Royal Hôtel à Cotonou.

            « La reconnaissance est la mémoire du cœur », c’est par ces mots empruntés à Hans Christian Andersen que, Dr Mbolatiana RAZAFIMAHEFA, Directrice Adjointe chargée des Programmes de l’ABMS a témoigné toute sa gratitude aux téléconseillers, acteurs de premier plan de la la Ligne Verte (7344). Selon elle, les performances quantitatives et qualitatives de la la Ligne Verte sont avant tout l’œuvre des téléconseillers dont le rôle est de répondre aux préoccupations des appelants sur les thématiques développées par l’ABMS et ses partenaires. Ainsi, la satisfaction des appelants, raison d’être de la Ligne Verte dépend en grande partie de la qualité du travail de ces téléconseillers. Une tâche assez complexe à en croire les difficultés quotidiennes auxquelles ils sont confrontés. Au nombre de celles-ci, on peut citer les taquineries, l’humeur et même l’insistance de certains appelants à obtenir une prescription médicale. Or, faut-il le souligner, la Ligne Verte a pour mission d’informer, de renseigner sur les questions de santé, de protection sociale et au besoin, référer vers une formation sanitaire agréée, les appelants dont les préoccupations ne peuvent être prises en charge que par des spécialistes de la santé. Malgré ces différentes difficultés mineures, de janvier à novembre 2016, au total, 252 456 appels (soit 102% de l’objectif annuel) ont été reçus des différents départements du Bénin aussi bien en langues nationales (Fon, Adja, Mina, Dendi….) qu’en français. Une enquête de satisfaction des appelants menée chaque année a permis de noter qu’en 2016, 80% des appelants satisfaits ont reconnu l’importance et la nécessité de cette Ligne Verte.

           Selon le Directeur de la Maison du Soleil, M. Micdadou COULIBALI, l’acte est salutaire. « De par le partenariat signé depuis 2013, cette Ligne Verte contribue efficacement au bien-être des populations, et partant aux activités de la Maison du Soleil qui se retrouve en grande partie dans les résultats obtenus que nous saluons au passage », souligne-t-il. Pour M. Florent ZINSOU, représentant du Directeur du CIPCRE, cette Ligne Verte avec laquelle le CIPCRE est partenaire opérationnel, contribue énormément à l’amélioration des conditions de vie des jeunes, à travers l’appui aux activités de promotion des droits humains, la lutte contre le mariage précoce ainsi que les abus sexuels en milieu scolaire. Cependant, quelques défis restent à relever à savoir l’encombrement de la Ligne Verte, le renforcement des langues locales et les pertes d’appels.

Prenant la parole, le Responsable du Département Marketing et Distribution de l’ABMS, Monsieur Saliou BOURAIMA a d’abord remercié les partenaires pour leur présence et a promis prendre en compte les défis à relever, avant de partager avec l’assistance, les objectifs de la la Ligne Verte  pour 2017. Il s’agit de passer de 247000 à 260000 appelants et d’augmenter le taux de satisfaction à 90%. Un véritable défi qui implique l’engagement des téléconseillers et de tous les partenaires.

vuesembleTC