ABMS DJOUGOU devient ABMS PARAKOU...

ABMS primée comme Ambassadeur d’impact dans le cadre du projet #Bankthe youth de UNDCF

panel
DALYS 2018 235247 A EVITER
panel
DALYS DEJA EVITES 70034
23 novembre 2016

Mise en place de la plateforme nationale des leaders religieux

Le réseau des leaders religieux se consolide

La planification familiale est un levier de développement et donc l’affaire de tous. Tel est le leitmotiv de l’engagement des leaders religieux qui se sont encore une fois réunis sous la houlette de l’Association Béninoise pour le Marketing Social et la Communication pour la Santé (ABMS) avec l’appui technique et financier de l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas à travers le projet les « Leaders Religieux s’engagent ». C’était le mardi 22 novembre 2016 au chant d’oiseau de Cotonou en présence de M. Narcisse LIHOUHINTO, représentant du Ministère de l’Intérieur.

LR       Ils étaient nombreux à effectuer le déplacement provenant de différentes confessions religieuses à savoir les quinze (15) structures confessionnelles appuyées par l’ABMS pour la promotion de la santé de la reproduction et trois (03) associations faîtières des religions traditionnelles intéressées. L’objectif de cette rencontre qui fait suite à celle du 21 avril 2016 est la validation du document projet de la création de la plateforme nationale des leaders religieux et la mise sur pied du Bureau devant présider aux destinées de la plateforme. En effet, la dite plateforme vise à servir d’interface d’échanges entre les leaders religieux, le Gouvernement béninois et les différents Partenaires Techniques et Financiers du Bénin intervenant dans le domaine de la santé. Elle a pour mission d’œuvrer à l’instauration d’une synergie d’actions entre les leaders religieux afin de garantir l’efficacité des interventions dans le domaine de la santé aux côtés du Gouvernement.

        A en croire M. Simon SETO de l’Eglise du Christianisme Céleste, «actuellement, si l’idée de la mise sur pied d’une plateforme regroupant toutes les confessions religieuses est en train de s’imposer, c’est parce que malgré les résultats fort probants obtenus par les confessions religieuses dans le domaine de la promotion de la planification familiale depuis le début du projet en 2013, on continue d’assister au mariage précoce des enfants, les violences faites aux filles et aux femmes, une recrudescence des grossesses précoces dans les établissements scolaires et centres d’apprentissage dont la plupart se solde par les avortements clandestins qui conduisent souvent au décès. Face à toutes ces situations, il faudra au-delà de la promotion de la planification familiale, intégrer deux nouvelles dimensions dans le combat. Il s’agit de l’éducation sexuelle intégrée et la lutte contre le mariage des enfants. Cette plateforme sera un partenaire stratégique du Gouvernement dans ce combat et veillera surtout à lutter contre le mariage précoce des enfants». Selon Ballay ADILEHOU, Secrétaire Général de l’Union des Associations et Organisations des Religions Endogènes du Bénin (UAORE), la plateforme en passe d’être mise sur pied viendra consolider l’engagement des leaders de toute confession religieuse à agir dans les couvents, les temples pour une meilleure synergie dans la promotion de la planification familiale et la lutte contre le mariage des enfants.

        Il faut retenir pour finir qu’au terme de cet atelier, un consensus a été obtenu autour du document projet de mise en réseau des leaders religieux et du fonctionnement de ses instances. La mise en place effective du bureau de la plateforme et l’élaboration des actions prioritaires pour 2017 sont reportées à une autre rencontre prévue pour le mardi 06 décembre 2016.

LR2 LR3  LR4