ABMS DJOUGOU devient ABMS PARAKOU...

ABMS primée comme Ambassadeur d’impact dans le cadre du projet #Bankthe youth de UNDCF

panel
DALYS 2018 235247 A EVITER
panel
DALYS DEJA EVITES 70034
08 août 2016

Campagne transfrontalière d’offre de services de planification familiale

Le Bénin et le Togo se donnent la main pour booster la prévalence contraceptive

Grâce aux soutiens financiers de l’organisation Ouest Africaine pour la Santé (OOAS) et l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas, les délégations des Ministères de la Santé du Bénin et du Togo conduites par leurs Directeurs du Cabinet respectifs ont lancé officiellement cette deuxième édition de la campagne transfrontalière dans l’espace CEDEAO respectivement les 07 et 08 août à Sanvee Kondji (Togo) et à Hilacondji (Bénin). L’objectif est de permettre aux populations locales d’accéder gratuitement aux services de dépistage du VIH et de planification familiale.

Elles étaient nombreuses les populations, les personnalités et différentes délégations ayant effectué le déplacement pour honorer de leur présence la cérémonie de lancement qui a ouvert le bal sur une semaine d’offre de services de planification familiale dans les deux localités frontalières. Le but ultime de cette campagne est de réduire le taux de morbidité et de mortalité infanto-juvénile et maternel dans les pays de la CEDEAO à travers l’augmentation de la prévalence contraceptive.

En effet, face à la paupérisation de plus en plus prononcée de la masse due, entre autres, au déséquilibre entre l’accroissement de la population et la croissance économique, les Gouvernements de la zone CEDEAO à travers l’OOAS, ont opté pour la maîtrise de la fécondité chez les femmes. Ainsi, cette campagne lancée à la frontière entre le Bénin et le Togo est la deuxième d’une série devant contribuer à la lutte contre la pauvreté à travers la réduction de la prévalence du VIH et l’augmentation de la prévalence contraceptive.

Dans son discours de lancement, le Directeur de Cabinet du Ministère de la Santé a d’abord passé en revue les données statistiques de santé du Bénin, l’importance de ladite campagne avant de remercier tous les acteurs impliqués dans l’organisation. Il a, en outre, invité les populations de la région transfrontalière notamment les routiers et les femmes à participer activement aux différentes activités programmées. Il s’agit entre autres des services de dépistage, de counseling suivi du choix éclairé et de l’adoption d’une méthode moderne de planification. A cet effet, du côté béninois, tous les centres de santé de la zone sanitaire Comè-Grand Popo-Bokpa ont été mis à contribution et deux cliniques mobiles, celles de l’Association Béninoise pour la Promotion de la Famille (ABPF) et celle de l’Association Béninoise pour le Marketing Social et de la Communication pour la Santé (ABMS) ont été déployées sur les lieux. Les allocutions de lancement ont fait suite à la visite des stands et cliniques mobiles installés pour la circonstance par les différents partenaires des Ministères de la Santé des deux pays. A la suite des personnalités membres des délégations, les populations ont eu droit pendant toute une semaine à l’offre gratuite des services de planification familiale. Des activités de communication menées par le biais des radios de proximité, des gongonneurs ainsi que des caravanes à travers les différentes localités ont permis de mobiliser les populations bénéficiaires. Au moins 83 nouvelles acceptantes ont pu s’offrir les services proposés dans la clinique mobile de l’ABMS.