ABMS DJOUGOU devient ABMS PARAKOU...

ABMS primée comme Ambassadeur d’impact dans le cadre du projet #Bankthe youth de UNDCF

panel
DALYS 2018 235247 A EVITER
panel
DALYS DEJA EVITES 70034
05 décembre 2017

Promotion de la santé de reproduction des adolescents et jeunes à travers le programme Amour & Vie

LES MEMBRES DU CONSEIL D'ADMINISTRATION SACRIFIENT A LA TRADITION

 Une fois de plus, Me Louis-Jacques MARTINCORREA et Dr Moutiatou TOUKOUROU respectivement Président et Vice-présidente du Conseil d’Administration de l’ABMS, étaient sur le terrain. C’était du dimanche 26 novembre au samedi 02 décembre 2017 dans les localités de Parakou, Bembèrèkè, Nikki, Natitingou et Djougou. L’objectif de cette sortie était d’apprécier la qualité des services offerts, le fonctionnement du réseau de distribution des produits du marketing social et les résultats des interventions sur le terrain.
 tournee CA ABMS
     Cette sortie fait suite à la séance de travail trimestrielle des membres du Conseil d’Administration qui s’est tenue dans les locaux de l’ABMS le 23 novembre 2017. Ce fut l’occasion pour ces derniers de faire le bilan programmatique et financier de l’organisation pour l’année 2017 et les perspectives pour l’année 2018. Au cours de cette visite, Me LouisJacques MARTIN-CORREA et Dr Moutiatou TOUKOUROU se sont rendus au Bureau régional installé à Parakou six mois plus tôt. Une occasion pour les administrateurs d’échanger avec le personnel du Bureau sur leur nouveau site de travail. Sur le terrain, d’importantes activités ont été supervisées, à savoir la campagne d’offres de services de la clinique mobile à Bembèrèkè, les Journées Portes Ouvertes dans les Centres Jeunes Amour & Vie à Natitingou et les manifestations officielles de la Journée Mondiale de lutte contre le Sida à Djougou. D’importantes personnalités ont été aussi rencontrées notamment les partenaires locaux, BIAO AININ Soulémane, Préfet de la Donga et Sa majesté Sabi Nayina III, Roi de Nikki lors des manifestations de la Gaani. De façon globale, les impressions sont très bonnes et les efforts doivent se poursuivre pour le bonheur des populations béninoises vulnérables et à faible revenu.