ABMS DJOUGOU devient ABMS PARAKOU...

ABMS primée comme Ambassadeur d’impact dans le cadre du projet #Bankthe youth de UNDCF

panel
DALYS 2018 235247 A EVITER
panel
DALYS DEJA EVITES 70034
02 août 2017

Participation de l’Association Béninoise pour le Marketing Social et la Communication pour la Santé (ABMS) à la conférence scientifique internationale sur le VIH/Sida

      Acquérir et partager de nouvelles connaissances sur le VIH/Sida, c’était l’objectif de la conférence internationale scientifique sur le VIH/Sida dont la 9ème session a eu lieu du 23 au 26 juillet 2017 à Paris.

 Avec un Malien et une Camerounaise
 De gauche à droite un participant malien, une participante camerounaise, M. Cyprien ZINSOU, Responsable du département de Recherche, du Suivi et de l’évaluation à l'ABMS
 

        Venus d’horizons divers, plus de 6000 participants représentant des institutions intervenant dans le domaine de la lutte contre le VIH/Sida étaient au Palais des Congrès de Paris pour partager les activités et les résultats de leurs études retenues après un processus minutieux de sélection sur appel à proposition lancé par l’‘’International Aids Society’’ (IAS), l’institution organisatrice de cette conférence. Pour la plupart des participants, les résultats des études ont été soumis sous forme de résumé (abstract) puis finalisés après sélection sous la forme de posters exposés aux participants suivant les grandes thématiques retenues de la conférence

      L’ABMS, représentée par Monsieur Cyprien Zinsou, Responsable du département de Recherche, du Suivi et de l’évaluation, était l’un des rares béninois et le seul représentant du réseau de PSI Afrique de l’Ouest et Centrale à prendre part à cette conférence en tant qu’exposant. A travers le résumé présenté qui porte sur les facteurs liés à l’utilisation du préservatif lors des premiers rapports sexuels chez les adolescents et jeunes non mariés, en vue d’en accroître l’utilisation, l’ABMS a encore démontré sa fidélité à la recherche action et la mise en œuvre de ses interventions basées sur l’évidence.

       En effet, dans le but d’accroître l’utilisation du préservatif chez les jeunes sexuellement actifs, l’ABMS a lancé une étude pour comprendre les « facteurs associés à l’utilisation des préservatifs lors des premiers rapports sexuels chez les élèves et les apprentis au Bénin ». De la collecte, du traitement et de l’analyse des données, l’équipe de recherche est parvenue, selon l’étude, à la conclusion que « l’entrée dans la vie sexuelle au Bénin est plus précoce chez les garçons que chez les filles et que les filles semblent plus exigeantes pour le port de préservatifs lors du premier rapport sexuel ». Cette étude a également permis de constater que « connaître les avantages du préservatif contre les IST/VIH/Sida contribue à son utilisation lors des premières relations sexuelles ». Cliquer ici pour télécharger l’intégralité du poster présenté .