ABMS DJOUGOU devient ABMS PARAKOU...

ABMS primée comme Ambassadeur d’impact dans le cadre du projet #Bankthe youth de UNDCF

panel
DALYS 2018 235247 A EVITER
panel
DALYS DEJA EVITES 70034
16 janvier 2017

Atelier bilan sur la gestion des Centres Jeunes Amour & Vie

Des résultats rassurants mais encore des défis à relever pour s’assurer d’une pérennisation certaine

 

atelierbilan
 De gauche à droite Dr Mbolatiana RAZAFIMAHEFA, Mr Pamphile VIAYINON,Mme Odile ADANTO

                                  

        Si le fonctionnement des Centres Jeunes Amour&Vie (CJAV) est un enjeu vital pour la jeunesse béninoise, leur pérennisation reste un défi majeur. C’est du moins, ce qu’il faut retenir de l’atelier bilan qui a réuni à Bohicon les 16, 17 et 18 décembre 2016 d’éminentes personnalités et acteurs du secteur de la Santé de la Reproduction des Adolescents et Jeunes.

      Point besoin de rappeler l’importance des Centres Jeunes Amour et Vie dans les localités où elles sont implantées. Il suffit de regarder la mobilisation dans la salle de l’hôtel des Princes abritant l’atelier pour s’en convaincre. Sa majesté Mêtonou AGON, Roi de Dangbo, des Directeurs Départementaux des Enseignements Secondaires Techniques et de la Formation Professionnelle des Collines, Monsieur AHOUANDJINOU Smith Hermann, Directeur de la Jeunesse, des Loisirs et de la Vie Associative, des médecins coordonnateurs de zone, des responsables des Centres d’Information de Prospective, d’Ecoute et de Conseil (CIPEC), les membres du Comité National de Suivi et ceux des Comités Locaux de Suivi, le personnel d’accueil des CJAV, ils étaient une centaine à répondre présents à l’invitation de l’Association Béninoise pour le Marketing Social et la Communication pour la Santé (ABMS). L’objectif était de capitaliser les acquis et redéfinir un plan d’amélioration de performance avec des défis à relever pour la pérennisation des activités des Centres Jeunes Amour&Vie, mis en place par l’ABMS grâce à l’appui technique et financier de l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas depuis 2013.

     Ouvrant le bal des allocutions, Monsieur Pamphile VIAYINON, Directeur Départemental de l’Enseignement Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle des Collines a souhaité la bienvenue à tous les participants avant de laisser la parole à Monsieur Octave MOUMPALA, Directeur Exécutif de l’ABMS. Ce dernier, dans des propos liminaires, a exprimé toute sa reconnaissance pour l’engagement des uns et des autres pour l’amélioration de la santé sexuelle et reproductive des adolescents et jeunes ; toute chose qui témoigne leur présence à cet atelier malgré leurs multiples occupations.  

     Des kyrielles de présentations qui se sont suivies, il est à retenir un bilan assez encourageant. Sur l’implication des acteurs locaux, pierre angulaire du processus de pérennisation, des efforts importants ont été consentis. Il s’agit par exemple, des initiatives prises par les membres des Comités Locaux de Suivi des Centres Jeunes du collège les Pylônes, du CEG de Savè, du CEG le plateau…pour mobiliser des ressources au profit de leur Centre Jeunes. Ailleurs, c’est plutôt le soutien du Collège hôte des Centres Jeunes Amour&Vie à travers la dotation en matériels. C’est le cas du CEG DKP qui a doté le Centre Jeunes Amour&Vie d’une photocopieuse, du CEG GUEMA dont la Direction a inséré une ligne budgétaire au profit du Centre Jeunes du collège...

      Cependant, ce tableau de bilan assez reluisant cache mal des défis à relever pour assoir les bases certaines d’un mécanisme de pérennisation. Au nombre de ceux-ci, il faut mentionner, la mise en place d’un cadre légal qui s’aligne sur les procédures interministérielles afin d’assurer l’appropriation par les ministères concernés, la standardisation des règles de gestion administratives, matérielles et financières des CJAV, l’implication de toutes les parties prenantes dans le processus de transfert de compétences (parents d’élèves, communes…).

      A l’identification de ces défis, l’assistance a renouvelé l’engagement de retrousser davantage les manches pour la viabilité des Centres Jeunes Amour&Vie et la pérennisation de leurs activités au profit de la jeunesse béninoise notamment sa frange vulnérable et à faible revenu. C’est ainsi qu’au terme de l’atelier, un nouveau plan d’amélioration de performance a été élaboré par centre, validé et servira de boussole en 2017 pour le développement global de Centre Jeunes Amour&Vie. Prenant la parole pour clôturer la séance, Dr Mbolatiana RAZAFIMAHEFA, Directrice Adjointe Chargée des Programmes de l’ABMS, a renouvelé l’engagement de l’institution à relever les défis et à renforcer le partenariat entre toutes les parties prenantes gage d’une pérennisation certaine. C’est sur ces notes d’engagement et d’espoir que l’atelier bilan a pris fin à la grande satisfaction de tous les participants.

 

Cjav  atelierbilan1
 Les jeunes fréquentant un Centre Jeunes Amour & Vie  Les participants à l'atelier bilan sur la gestion des CJAV 

Media